Technicien de paie

Au sein d’une entreprise, la paie est une fonction cruciale, mais également complexe. Elle implique de prendre en compte de nombreux facteurs influant sur la rémunération des salariés. C’est pour cela qu’elle est confiée à des professionnels formés à ces questions. Parmi ces postes, on retrouve notamment le métier de technicien de paie. C’est une fonction transversale, toutes les entreprises ont besoin de tels services. Quelles sont ses missions ? Quelle formation suivre pour devenir technicien de paie ? Quel est son salaire ? Voici tout ce qu’il faut savoir.

 

Les missions du technicien de paie

Le métier de technicien de paie peut s’exercer dans de nombreuses structures : dans le département comptable d’une entreprise ou d’une collectivité locale ou encore dans un cabinet comptable.

Dans tous les cas, ses missions restent sensiblement les mêmes : il prend en charge le traitement de la paie des salariés de son entreprise ou des clients de son cabinet. Pour cela, il doit d’abord procéder à la collecte d’informations variées : congés, arrêts maladie, évolution des salaires, etc., qui ont un impact sur la rémunération finale. Ces informations lui serviront à établir le bulletin de paie, généralement avec l’aide d’un logiciel spécialisé de type ERP. Il s’appuie également sur des tableaux de bord dont il a la charge.

C’est lui qui a la responsabilité d’assurer l’exactitude des calculs, ainsi que de la conformité de la paie avec la législation en vigueur. Il est régulièrement en contact avec l’administration (caisses de retraite, mutuelles, etc.), ainsi qu’avec d’autres département de son entreprise. Il est également à la disposition des salariés qui ont des interrogations autour de leur fiche de paie. Il doit se montrer pédagogue et savoir expliquer comment elle est établie.

Avec de l’avancement, ce professionnel peut évoluer le métier de gestionnaire de paie.

 

Les qualités à avoir

Le métier de technicien de paie demande avant tout une grande rigueur, pour éviter les erreurs dans l’établissement des bulletins de paie. Il faut également être doté d’un bon esprit d’analyse. Les autres qualités de ce professionnel sont notamment :

  • un bon relationnel;
  • l’organisation
  • la confidentialité

 

Quelle formation pour devenir technicien de paie ?

 

Pour devenir technicien de paie, il est préférable de suivre un cursus spécialisé. Plusieurs choix s’offrent à vous.

Par exemple, la formation certifiée de niveau III Gestionnaire de paie et sociale en alternance du CIEFA de Lyon vous prépare à ce métier. Le programme vous apportera les compétences nécessaires pour gérer la paie pour votre entreprise ou votre cabinet comptable : établissement et contrôle des bulletins de paie, gestion des déclarations sociales, gestion des ressources humaines…

De même, il est possible d’accéder à ce poste en suivant un BTS Comptabilité et Gestion. Cette formation vous préparera au métier de technicien de paie par des cours centrés autours des thématiques du droit, de la gestion, des mathématiques, de l’économie, du management, etc. Ce BTS vous rendra apte à gérer la comptabilité d’une entreprise de façon générale, notamment en ce qui concerne la paie.

Suivre une formation en alternance vous permettra d’apprendre par la pratique dès vos études. Cela valorisera votre profil auprès des recruteurs !

Le salaire du technicien de paie

 
D’après Studyrama, le salaire d’un technicien de paie peut se trouver entre 1600 et 1900 euros brut par mois environ.

Envoyer ma candidature

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.